Pour Qui ?

A qui s'adressent le Coaching thérapeutique, le conseil conjugal ou familial, la sophro-analyse, l’analyse de rêves ?


  • Vous êtes célibataire, parent célibataire, un couple, de futurs ou jeunes parents, …. Et vous souhaitez passer un cap difficile avec l’aide d’un professionnel, afin de trouver ou retrouver une harmonie dans un ou plusieurs domaines de votre vie,
  • Vous souhaitez être conseillé afin de mieux communiquer en couple ou en famille,
  • Vous souhaitez retrouver une sexualité épanouie et harmonieuse,
  • Vous souhaitez œuvrer à votre développement personnel,

Ces méthodes thérapeutiques dynamiques, d’analyse et d’interprétation sont faites pour vous !



Quels sont mes domaines d'action ?




Communication :


En famille, l'éducation des enfants crée parfois des distensions au sein du couple. Il faut donc toujours veiller à afficher une solidarité pour une crédibilité maximum, et cela même si les deux parents ne sont pas d'accord sur la méthode utilisée, quitte à en rediscuter calmement dans l'intimité pour en donner les raisons.

Les parents rencontrent parfois des difficultés lors des crises que traversent leurs adolescents. Ce malaise passager peut dégrader l'ambiance familiale et rejaillir sur chaque membre de la famille.

Au sein du couple, la communication est primordiale, parce que c'est de ce manque que découlent les non-dits, les malentendus, les frustrations et que les crises surgissent.

Lorsqu'un couple ne se parle pas ou plus, ne se regarde pas ou plus, ne se témoigne pas ou plus de tendresse, ne sait plus se dire je t'aime sous prétexte que de toute façon l'autre le sait, la complicité s'efface et les sentiments s'amenuisent...




L'intimité :


C'est le "lieu de travail" du couple, celui où il grandit...

Cet environnement qui, selon l'attention qu'on lui porte, la conscience que l'on a de son importance, de la subtilité et de la fragilité de ses équilibres, va déterminer l'épanouissement, ou au contraire le dépérissement du couple.

Il faut savoir que sans intimité, le couple s'éteint ou se transforme en un partenariat entre deux personnes assurant la gestion du quotidien.




Sexualité :


Votre vie de couple dépend en grande partie de l’attention que vous accorderez à la sexualité et de la place que vous lui donnerez.

En dehors des troubles organiques nécessitant de consulter un médecin, les difficultés sexuelles telles que troubles du désir, insatisfaction, mésentente et détérioration de votre vie sexuelle, sont très souvent d’ordre psychologique, et peuvent trouver leur solution au travers de la sexotherapie.

En effet, notre éducation parentale, religieuse, nos premières expériences sexuelles maladroites, désagréables voire traumatisantes, nous amènent parfois à considérer la sexualité comme un tabou, un acte « sale », douloureux , dépourvu d’amour et de tendresse, ou encore comme un simple devoir conjugal.

L’arrivée d’un enfant, entraîne très souvent les ex-amants dans un rôle unique de parents, où la sexualité ne trouve plus sa place. L’homme n’arrive plus à considérer la mère de ses enfants comme la maîtresse des premiers temps, la femme ne voit plus en son compagnon que le père de cet enfant…

Le manque de communication, de disponibilité, d’attention et de relations sexuelles pleinement satisfaisantes, peuvent conduire à des conflits qui engendreront toutes sortes d’interrogations sur les sentiments et le regard que l’autre vous porte.

Or un homme ou une femme qui ne se sent plus aimé- e ou désiré- e, n’aura plus de désir et c'est à ce moment précis que surgissent les frustrations et les malentendus…Ce sont ceux-là même qui peuvent pousser l’autre à aller chercher ailleurs ce qu’il estime ne plus trouver au sein du couple, malgré l’amour toujours présent…

Dès lors, seule la voie de la communication, pourra aider le couple à sortir de cette impasse. Mais si le couple n'arrive pas à instaurer ce dialogue, il sera important de faire appel à un thérapeute.

Un couple est formé de deux individus distincts qui ont un mode de fonctionnement propre, mais il ne faut jamais perdre de vue qu’ils doivent œuvrer ensemble chaque jour avec amour, patience et respect, à préserver leur bonheur.




Confiance et Estime de Soi :


Pour mieux comprendre l’origine de l’estime et de la confiance en soi, il est important de savoir de quelle façon, enfant, vous avez été investi.

Il faut savoir que ce sont les premiers contacts qui vont permettre à un être d’investir son corps. Les corps à corps de la maman avec son nourrisson, les soins prodigués au jeune enfant après le bain par exemple et les câlins qui apportent chaleur, tendresse, bienveillance et réconfort vont permettre à l’enfant de se sentir aimé. De fait, lorsqu’il sera confronté aux épreuves quotidiennes d’apprentissage de la vie (chutes, blessures, peurs), il pourra s’apaiser facilement avec un « câlin », des paroles rassurantes, et repartir plus solide et confiant.

D’ailleurs s’il a eu des parents unis, confiants, gratifiants, équilibrés, bienveillants et aimants, cet enfant aura de lui une images solide et estimable puisqu’il aura baigné dans cet état d’esprit.

En revanche, si un enfant vit avec des parents « mal dans leur peau », peu communicants, peu valorisants, voire mal-traitants (violences physiques ou psychologiques), il aura du mal à avoir une estime de lui affirmée.

Il est donc essentiel de savoir que ce sont les parents, consciemment ou pas, qui auront cette influence bénéfique ou néfaste du regard porté et de la « valeur » donnée à leur enfant !

Dès lors, l’individu va développer des croyances qui vont l’accompagner tout au long de sa vie, soit de façon positive et donc avec confiance et estime de soi, soit négative, avec un manque de confiance plus ou moins marqué et un manque d’estime de soi…

Mais il arrive parfois que ce manque de confiance et d’estime de soi, se traduise dans des moments où vous vous retrouvez seul (e) dans l'action ; cela va créer en vous un sentiment de fragilité et d'insécurité.

Ce qu'il faut, c'est accueillir l'émotion qui vous envahit, l'accepter, la comprendre et lui redonner une juste dimension. Ainsi, vous pourrez mieux l'intégrer et la vivre non plus comme une souffrance, mais comme un enrichissement et une victoire personnelle.

L’important est de savoir se "pencher" sur Soi et se demander quelles sont vos qualités et vos points forts. Vous en avez tous !

S'attacher à vous accepter tel(le) que vous êtes et donc aussi avec vos défauts, en modifiant le regard que vous portez sur vous. Faites-le avec honnêteté, humour et bienveillance, cela vous permettra également de mieux accepter ce que vous considérez comme défauts chez les autres. Personne n'est parfait !

Puis, apprendre dans un acte volontaire à vous détacher du regard des autres, en vous disant que nous sommes tous différents. Vous êtes unique et c'est ce qui permet la richesse des relations humaines et sociales qui existent naturellement entre Nous.

Sachez que se construire une carapace afin d'éviter de laisser entrevoir vos émotions n'est pas une solution, être sensible aux autres et aux évènements n'est pas une faiblesse. C'est simplement une façon de dire qui vous êtes et de l'exprimer.